Hôtel de charme *** en Normandie – Bed and Breakfast
 

Les Mégalhites du Val de Saire

Les 3 Princesses

Ces trois pierres levées tournent, raconte t’on, trois fois sur elles-même pendant la messe de minuit. Promeneur ne soit pas sceptique! Viens vérifier la légende. Hasarde toi dans les prés humides lorsque les nuées nocturnes les ont envahis. Les dots des princesses seraient cachées au centre de l’espace triangulaire qu’elles délimitent.

Près de St Pierre-église, la Pierre du Plat Douet, haute de 4 mètre avec 1,50m de planté avec une base triangulaire dans le sol du pré, date de 5000 à 2500 ans avant JC. Elle pourrait être la sépulture d’un chef et servait de lieu de culte et d’offrande.

Non loin de là, la haute pierre est en granit rose du Val de Saire. Ce monolhite est entaillé par l’érosion de l’eau de pluie.

A Cosqueville, la pierre plantée porte trois rayures verticales creusées par l’érosion de l’eau de pluie. Il est imaginable qu’elle se trouve dans la même position depuis fort longtemps. La pointe du bloc pourrait avoir été taillée de main d’homme permettant ainsi de dater son érection au néolithique moyen vers 4000 av J.C.

La sépulture mégalhitique de la Forge

Cet ensemble du néolithique est une sépulture à entrée latérale d’une longueur de 17 mètres, longtemps considérée comme une allée couverte.

Il est à remarquer les vestiges d’un péristalithe qui est un entourage de pierres destiné à maintenir le pourtour du tumulus de terre qui le recouvrait autrefois.

L’acidité du sol n’a pas laissé de trace d’ossements humain. Lors des fouilles, qui ont eu lieu au début des années 70, il a été retrouvé quelques artefacts du néolithique final (2ème millénaire avant J.C.), un gobelet au profil sinueux, des silex taillés ainsi que plusieurs parures en pierre dures.

Le menhir dit « La Grande Pierre »

Cette grande pierre levée date du néolithique (-4500 à -2500 avant J.C.). Constitué d’un bloc naturel de poudingue (galets cimentés naturellement par un grès), ce monument mégalithique est classé monument historique depuis 1887. Il était élevé à l’origine sur un terrain occupé par l’aéroport de Cherbourg-Maupertus. Lors de l’agrandissement des pistes, il fut transporté et relevé à l’emplacement qu’il occupe actuellement depuis le 6 septembre 1997.
 
Les Mégalhites du Val de Saire 15 septembre 2015

logo-noir

Hôtel de charme en Normandie

Hôtel La Granitière
74 Rue Maréchal Foch
50550 Saint-Vaast-la-Hougue

Téléphone. 02 33 44 89 50