Hôtel de charme *** en Normandie – Bed and Breakfast
 

Les îles Saint Marcouf

Surtout ne pas déranger. Les oiseaux sont, ici, les maîtres. Chaque hiver, les îles Saint-Marcouf, l’île de Terre et l’île du Large, voient passer quelques 30 000 goélands qui viennent y nicher et s’y reposer. S’y ajoutent des colonies entières de cormorans, quelques familles de hérons et autres espèces.

L’archipel, à deux pas du rivage, qu’on devine depuis la baie de Saint-Vaast, des plages de Morsalines, Quinéville ou Utah Beach, est un drôle d’endroit. Son nom est celui d’un religieux, Marcouf, qui au XIème siècle venait y faire ses retraites.

Les deux îles autrefois habitées par les grenouilles dit la légende, refuge des corsaires et aux mains des Anglais, furent fortifiées à partir de 1803, au lendemain du traité d’Amiens qui les restituait aux Français.

Le point le plus proche des îles se trouve à Ravenoville dont les rivages sont à 6 kilomètres de l’archipel.

L’île du Large

L’île du large abrite des fortifications sur ses 2ha de surface. Une caserne circulaire de 53 m de diamètre possédant 2 niveaux casematés destinés au logement des troupes et aux magasins à poudre. Au sommet, une plateforme supportait la batterie de canons et d’obusiers. Le sous-sol comprend 7 souterrains servant de magasins et de citerne d’eau douce. L’ensemble fut entouré d’une enceinte à partir de 1860. Des fossés de 8 m de large ceinturent toute l’île. Ils sont protégés par une contrescarpe en maçonnerie sur les côté exposés directement à la mer puis par des levées de terre sur les autres fronts.

L’île de Terre

L’île de terre peut être considérée comme un ouvrage avancé de l’île du large. Elle reçu une batterie et un corps de garde en 1849. Ses 4 mortiers de 32cm la protégeait d’éventuels mouillages de navires ennemis tandis que les canons de batterie barraient le passage entre l’île et le continent. Les réserves contenaient une citerne d’eau douce de 28 000 litres et un magasin pouvant contenir 7800kg de poudre. Aussi appelée île d’aval, l’île de terre est une réserve protégée d’oiseau surveillée par le Groupe Ornithologique Normand. Interdite à tout visiteur, l’île est le nichoir d’une population de cormorans, aigrettes garsettes, goélans…

 
Crédit Photo :
Manche Tourisme >
Fondation Patrimoine >
 

Les îles Saint Marcouf 15 septembre 2015

logo-noir

Hôtel de charme en Normandie

Hôtel La Granitière
74 Rue Maréchal Foch
50550 Saint-Vaast-la-Hougue

Téléphone. 02 33 44 89 50