Hôtel de charme *** en Normandie – Bed and Breakfast
 

Gatteville le Phare

En quittant le village de Gatteville, vous arrivez au phare par une route sinueuse et étroite qui longe la côte. Elle vous mènera jusque devant la jetée.
La tour en granit s’élève dans le ciel à n’en plus finir. Elle est coiffée d’une lanterne métallique.
Il est le deuxième plus grand phare d’Europe avec ses 74,85 mètres de haut avec un escalier de 365 marches, éclairé par 52 fenêtres, 12 paliers
Du haut du phare, la vue porte très loin. Vous découvrirez l’intérieur des terres à une trentaine de Kilomètres à la ronde et en mer, vous verrez facilement de gros bateaux qui croisent au large.
Il a inspiré les plus grands peintres comme Signac ou des cinéastes comme Jean-Jacques Beineix

Un peu d’histoire

Au début du 20ème siècle, il y avait au moins 6 gardiens qui vivaient sur place avec leur famille dans des conditions parfois rudes. Ils étaient deux à veiller en haut et deux en bas pour alimenter les machines à vapeur qui permettaient de faire fonctionner la lampe à arc électrique.

Il y avait donc les lanterniers (tous les jours, il faisait le même quart en haut du phare) et les chauffeurs (ils s’occupaient des machines à vapeur. Ils étaient toujours dans le bas du phare. Ils pouvaient récupérer du charbon). Outre la surveillance de nuit, les hommes étaient occupés le jour de multiples tâches : entretien des machines, corvées de charbon, qu’il fallait apporter avec l’aide d’un banneau, à cheval, depuis la gare de Gatteville. Ils devaient également assurer l’entretien des bouées et balises du secteur; celles du banc du Régnier et des Equets.
Le phare a été automatisé en 1984 mais aujourd’hui il y a encore quatre personnes qui surveillent le phare et le balisage maritime de la côte est de la Manche, jusqu’aux feux de Brévands à Carentan. Une seule habite sur place.
Gatteville est un phare de terre.

Avant d’être affecté au phare de Gatteville, pour tout gardien de phare, il fallait avoir :

  • déjà travaillé dans un phare de mer;
  • effectué son service militaire.

Depuis 1991, l’Etat ne forme plus de gardiens, mais des contrôleurs de Travaux publics de l’Etat, spécialité phares et balises.

Ils surveillent des appareils électriques et électroniques, ils commandent à distance, et ils interviennent pour des entretiens programmés ou des situations d’urgence.

Leur travail évolue vers plus de technicité et de qualité. D’ailleurs, les personnes qui réussissent le concours de contrôleur, ont toutes une formation bac +2 à bac +5.
 
Crédit Photo :
Le Phare de Gatteville >
Wikipédia>
 

Gatteville le Phare 15 septembre 2015

logo-noir

Hôtel de charme en Normandie

Hôtel La Granitière
74 Rue Maréchal Foch
50550 Saint-Vaast-la-Hougue

Tél. 02 33 54 58 99
Fax. 02 33 20 34 91